top of page

L’importance des routines chez les personnes avec TSA, TDAH et autres troubles exécutifs

Chez les personnes avec un trouble du spectre autistique ou un déficit d’attention, les fonctions exécutives sont souvent touchées ce qui créer des difficultés à enchainer les actions, même les plus routinières. Cela s’accompagne souvent de difficulté à appréhender une tâche, à fixer son attention, à estimer les durées et à se repérer dans le temps.

Oui, je vous l’accorde, cela fait beaucoup. Et dit ainsi, on se rend compte toute la difficulté que cela peut être de se mettre à l’action sans angoisser d’en oublier la moitié.


Mettre en place une routine avec un support en images permet déjà, de mettre en route une action. Les personnes visualisent par où elles doivent commencer et ont une marche à suivre qu’elles peuvent même anticiper. Elle rassure… et en diminuant l’anxiété, on diminue les troubles du comportement.



Ces outils permettent aussi d’effectuer les transitions. Ils peuvent être déterminants d’une bonne ou d’une mauvaise journée. Un support visuel imagé de la routine permet de comprendre les situations et d’estimer la durée de l’activité. Elle permet aussi de se repérer dans la journée ou la semaine. On peut également représenter un timer sur certains pictogrammes, ainsi l’enfant sait à l’avance que certaines activités auront une durée très précise.


Il en est de même avec un évènement exceptionnel, tel une consultation chez le médecin, chez le dentiste, à l’hôpital, qui est souvent une grande source d’anxiété, étant très difficile de s’en faire une représentation. En décrivant les différentes étapes, le support d’images permet de commenter avant le rendez-vous, d’anticiper les actions et ainsi de diminuer l’angoisse.


85 vues0 commentaire

Comments


bottom of page